Détails de l’enquête insertion professionnelle INSA Strasbourg 2017 par spécialité

 

Le service Insa  entreprises a réalisé en 2017,  comme chaque année,  son enquête d’insertion professionnelle sur le modèle de la CGE, en interrogeant la promotion 2016, trois mois après l’obtention du diplôme.

Et les résultats sont remarquables !

Nous allons présenter les résultats par catégorie.

Taux de réponse  par spécialité:

  • Génie électrique : 96%
  • Topographie : 90%
  • Mécatronique : 83%
  • Génie civil : 82%
  • Génie électrique : 80% pour la voie par apprentissage
  • Génie Climatique et énergétique : 79%
  • Génie mécanique : 76%
  • Plasturgie : 75%
  • Génie Climatique et énergétique : 75% pour la voie par apprentissage
  • Génie mécanique : 68% pour la voie par apprentissage

Taux d’insertion (*) par spécialité:

  • Génie mécanique : 100% (100% pour la voie par apprentissage)
  • Mécatronique : 100%
  • Plasturgie : 100%
  • Topographie : 96%
  • Génie civil : 92%
  • Génie électrique : 91% (100% pour la voie par apprentissage)
  • Génie Climatique et énergétique : 91% (90% pour la voie par apprentissage)

(*) Taux d’insertion = nombre de diplômés ayant une activité professionnelle (incluant les thèses, les V.I.E, les créations d’entreprises) / nombre de diplômés sur le marché du travail

Durée de recherche d’emploi par spécialité :

  • Génie Climatique et énergétique : 0.6 mois (0.2 mois  pour la voie par apprentissage)
  • Génie électrique : 0.7 mois (0.3 mois pour la voie par apprentissage)
  • Génie civil : 0.8 mois
  • Topographie : 0.9 mois
  • Plasturgie : 0.9 mois
  • Génie mécanique : 1 mois (0.6 mois pour la voie par apprentissage)
  • Mécatronique : 1.5 mois

 

Placement des diplômés par spécialités

 

Par la voie classique

 

Génie mécanique

Activité professionnelle

68%

Études

18%

Thèse

6%

Recherche d’emploi

0%

V.I.E

6%

Création d’entreprise

3%

Volontairement sans emploi

0%

 
Mécatronique

Activité professionnelle

74%

Études

16%

Thèse

11%

Recherche d’emploi

0%

V.I.E

0%

Création d’entreprise

0%

Volontairement sans emploi

0%

 
Plasturgie

Activité professionnelle

100,0%

Études

0,0%

Thèse

0,0%

Recherche d’emploi

0,0%

V.I.E

0,0%

Création d’entreprise

0,0%

Volontairement sans emploi

0,0%

 

Génie électrique

Activité professionnelle

87%

Études

0%

Thèse

4%

Recherche d’emploi

9%

V.I.E

0%

Création d’entreprise

0%

Volontairement sans emploi

0%

 

Génie climatique ET ÉNERGÉTIQUE

Activité professionnelle

69%

Études

19%

Thèse

4%

Recherche d’emploi

8%

V.I.E

0%

Création d’entreprise

0%

Volontairement sans emploi

0%

 

Génie civil

Activité professionnelle

60%

Études

27%

Thèse

2%

Recherche d’emploi

5%

V.I.E

2%

Création d’entreprise

0%

Volontairement sans emploi

4%

 

Topographie

Activité professionnelle

88,5%

Études

0,0%

Thèse

3,8%

Recherche d’emploi

3,8%

V.I.E

3,8%

Création d’entreprise

0,0%

Volontairement sans emploi

0,0%

 

 PAR la voie de l’ apprentissage

 

Génie mécanique

Activité professionnelle

82%

Études

0%

Thèse

0%

Recherche d’emploi

0%

V.I.E

18%

Création d’entreprise

0%

Volontairement sans emploi

0%

 

Génie climatique et énergétique

Activité professionnelle

60,0%

Études

20,0%

Thèse

0,0%

Recherche d’emploi

6,7%

V.I.E

0,0%

Création d’entreprise

0,0%

Volontairement sans emploi

13,3%

 

Génie électrique

Activité professionnelle

100,0%

Études

0,0%

Thèse

0,0%

Recherche d’emploi

0,0%

V.I.E

0,0%

Création d’entreprise

0,0%

Volontairement sans emploi

0,0%

 Taux de CDI par spécialité

  • Génie électrique par apprentissage: 100%
  • Génie Climatique et énergétique par apprentissage: 88%
  • Génie Civil : 85%
  • Topographie : 85%
  • Génie mécanique par apprentissage: 85%
  • Génie électrique : 81%
  • Génie mécanique : 77%
  • Génie climatique et énergétique : 63%
  • Mécatronique : 60%
  • Plasturgie : 40%

Pourcentage d’emploi avant la sortie de l’école par spécialité

  • Génie électrique par apprentissage : 83%
  • Génie climatique et énergétique par apprentissage : 78%
  • Génie mécanique par apprentissage : 69%
  • Génie civil : 66%
  • Génie climatique et énergétique : 65%
  • Mécatronique : 64%
  • Topographie : 59%
  • Génie électrique : 50%
  • Génie mécanique : 50%
  • Plasturgie : 38%

 Les salaires moyens en France (avec primes) par spécialité

  • Génie électrique par apprentissage : 38.2 k€
  • Génie mécanique par apprentissage : 36.8 k€
  • Génie climatique et énergétique par apprentissage : 35.2 k€
  • Génie climatique et énergétique : 34 k€
  • Génie civil : 33.9 k€
  • Génie électrique : 33.9 k€
  • Génie mécanique : 33.2 k€
  • Plasturgie : 33.1 k€
  • Mécatronique : 32.8 k€
  • Topographie : 31.1 k€

En ce qui concerne l’égalité hommes-femmes

  • Le taux d’insertion des femmes (94%) est supérieur à celui des hommes (91%) pour la spécialité génie civil
  • Le taux d’insertion des femmes (100%) est supérieur à celui des hommes (84%) pour la spécialité génie mécanique
  • Le taux d’insertion des femmes (100%) est supérieur à celui des hommes (89%) pour la spécialité génie électrique
  • Le taux d’insertion des femmes (100%) est supérieur à celui des hommes (87%) pour la spécialité génie climatique et énergétique
  • Le taux d’insertion des femmes (100%) est supérieur à celui des hommes (89%) pour la spécialité génie climatique et énergétique par apprentissage

Dans cette enquête 2017 promo 2016 , nous avons constaté que:

  • Le salaire moyen avec primes en France est supérieur pour les femmes (35 k€) par rapport aux hommes (33 k€) pour la spécialité génie civil
  • Le salaire moyen avec primes en France est supérieur pour les femmes (34.7 k€) par rapport aux hommes (33 k€) pour la spécialité génie mécanique
  • Le salaire moyen avec primes en France est supérieur pour les femmes (33.7 k€) par rapport aux hommes (32.6 k€) pour la spécialité mécatronique
  • Le salaire moyen avec primes en France est supérieur pour les femmes (33.5 k€) par rapport aux hommes (32.7 k€) pour la spécialité plasturgie
  • Le salaire moyen avec primes en France est supérieur pour les femmes (35.7 k€) par rapport aux hommes (33.4 k€) pour la spécialité génie climatique et énergétique

remarques: certaines spécialités ont un taux de femmes faible et ses résultats sont à analyser avec ce critère.

Philippe Leroy, directeur insa entreprises (auteur de l’article)

Pour toute demande de renseignements : Catherine Merk-Emont, responsable insertion professionnelle

 

Envoyer un message

Le message ne sera pas publié mais sera reçu et traité par nos équipes.