Vinci camp, un événement organisé dans le cadre de la nouvelle fondation INSA

 

Message de dernière minute

Les Vinci Camps sont des rencontres organisées par les INSA et Vinci, dans le cadre de la nouvelle fondation INSA, créée le 10 novembre 2018. A Strasbourg, la rencontre a lieu le 21 mars 2019.

Vinci est l’un des premiers mécènes de la fondation INSA. Son engagement dans la fondation INSA est l’occasion de se présenter aux étudiants des INSA et de faire découvrir, au-delà des métiers du BTP, qu’il est un  groupe multi-métiers.

Cette action est l’occasion de faire un point sur la fondation INSA.

La fondation INSA trouve son origine dans la volonté d’accompagner les établissements INSA dans la mise en œuvre, le développement et la diffusion du  modèle INSA.

Le modèle INSA repose sur le principe de l’ingénieur humaniste, pensant et agissant pour la société selon le modèle élaboré par Gaston Berger, co-fondateur de l’INSA, qui concevait l’ingénieur·e comme « un philosophe en action » avec Jean Capelle, premier directeur de l’INSA.

L’ingénieur·e doit à la fois produire et penser la technologie. Cette démarche nécessite de s’ouvrir à d’autres disciplines pour cultiver une ouverture d’esprit et une capacité à s’interroger sur l’impact social et environnemental des sciences et techniques.

A sa création, le premier INSA, à Lyon, a ainsi mis en place un enseignement des humanités, placé au cœur même de la formation de l’école. Par le développement de connaissances interculturelles, artistiques, philosophiques et autres sciences humaines et sociales, mais aussi par la pratique du sport, y compris à haut niveau, les élèves-ingénieur-es, architectes et paysagiste continuent aujourd’hui de cultiver différents centres d’intérêt et différents modes d’engagements qui favorisent leur ouverture sur le monde. Les humanités incluent aujourd’hui des pédagogies qui favorisent l’acquisition de  savoir-être (soft skills) : la connaissance de soi, l’interaction avec les autres, la compréhension de l’entreprise, le sens du management, ainsi que l’éthique des affaires.

Les élèves des INSA apprennent et développent aussi ce savoir-être dans le cadre de la vie de campus, qui mixent lieux d’apprentissage et lieux de vie.  Des étudiants du monde entier évoluent dans cet environnement multiculturel et pluridisciplinaire, favorisant les échanges, les rencontres et la vie associative entre des acteurs d’horizons différents qui partagent le même cadre de vie.

Le modèle INSA se caractérise par son engagement en faveur d’une ouverture sociale. La diversité, sous toutes ses formes, femme-homme, diversité sociale, culturelle, handicap … est considérée comme une richesse source de créativité. L’INSA cherche ainsi à favoriser la démocratisation et l’accès à tous les talents aux études d’ingénieur·es, d’architectes et de paysagistes.

À travers le modèle INSA, la fondation a vocation à renforcer l’identité et le rayonnement de l’INSA en France et à l’international, développer des programmes communs entre établissements ou au profit d’un ou plusieurs établissements de l’INSA, en recherchant de nouvelles sources de financement.

La fondation INSA articulera ses actions avec le mécénat porté localement par les établissements.

Le groupe Vinci est le premier mécène de la fondation INSA. Un exemple concret d’actions rendues possibles par celui-ci sera dès la rentrée prochaine l’octroi automatique de bourses d’accueil aux étudiants nouvellement inscrits qui étaient boursiers dans le secondaire.

 

Dans les mêmes thématiques :

Envoyer un message

Le message ne sera pas publié mais sera reçu et traité par nos équipes.