L’INSA Strasbourg accompagne les entreprises dans le cadre du plan de relance

L'INSA Strasbourg accompagne les entreprises dans le cadre du plan de relance autour de trois volets principaux : l'écologie, la compétitivité et la cohésion.

Pourquoi ?

  • pour conserver et développer les compétences
  • pour renforcer les capacités d’innovation avec des jeunes ingénieurs et docteurs

Comment ?

  • recrutement de jeunes ingénieurs et docteurs dans les laboratoires publiques et à disposition des entreprises
  • soutien de 80% des coûts salariaux des personnels R&D
  • évolution professionnelle de personnel R&D via la formation continue diplômante

L’INSA Strasbourg accompagne les entreprises dans le cadre du plan de relance:

  • en les aidant à trouver parmi nos diplômés ou nos apprentis les jeunes ingénieurs ou docteurs pour leur projet de R&D.
  • en leur proposant des collaborations avec nos laboratoires de recherche accueillant des jeunes ingénieurs et docteurs à disposition des entreprises

Les moyens consacrés par le gouvernement et l’Europe sont à la hauteur des enjeux : 100 milliards d’euros, soit ⅓ du budget annuel de l’État. Le plan de relance a pour vocation de susciter de nouvelles opportunités pour la jeunesse, celles et ceux qui souhaitent se reconvertir ou acquérir de nouvelles compétences.

Il doit aussi permettre à la France, comme à l’Europe, de confirmer sa robustesse et son attractivité internationale. Mais, la relance est aussi, et surtout, sociétale. Solidaire, sociale et territoriale. 36 milliards d’euros sont ainsi alloués au pan « cohésion » du plan (emploi des jeunes, aide aux plus modestes et aux collectivités territoriales, Ségur de la santé…).

Extraits du site : https://www.economie.gouv.fr/

Les 3 priorités

 
La relance sera verte, sociale et territoriale. Elle permettra de renforcer notre souveraineté économique et de l’indépendance technologique.
 

Écologie

L’objectif est clair : devenir la première grande économie décarbonée européenne. Pour ce faire, 30 milliards de l’enveloppe globale seront consacrés à quatre secteurs prioritaires : la rénovation énergétique des bâtiments, les transports, la transition agricole et l’énergie. Ces investissements permettront à la France de se développer en adoptant une croissance durable et juste.

Compétitivité

Retrouver compétitivité et croissance, soutenir l’innovation en opérant une transition environnementale, énergétique et numérique, relocaliser la production : la crise est le terreau d’opportunités pour la France de demain.

Cohésion

Comme pour l’ensemble des pays en temps de crise, le grand défi auquel il faudra faire face dans les prochains mois sera d’éviter une hausse des inégalités en France. La relance sera solidaire, elle bénéficiera à tous les Français et impliquera une solidarité entre les générations, entre les territoires, et entre les entreprises de toutes tailles.

Mesure de préservation de l’emploi (auprès de la ddrt*)

*délégations régionales à la recherche et à la technologie

Preservation des emplois RD

Contact : Philippe Leroy, directeur INSA entreprises

Dans les mêmes thématiques :

Envoyer un message

Le message ne sera pas publié mais sera reçu et traité par nos équipes.