Entreprises, venez faire une thèse Cifre avec l’INSA Strasbourg!

 

Depuis plus de 30 ans, le dispositif Cifre – Conventions Industrielles de Formation par la Recherche – subventionne toute entreprise de droit français qui embauche un doctorant pour le placer au cœur d’une collaboration de recherche avec un laboratoire public. Les travaux aboutiront à la soutenance d’une thèse en trois ans.

L’entreprise recrute en C.D.I. ou C.D.D. de 3 ans un jeune diplômé de grade master, avec un salaire brut minimum annuel de 23 484 euros (1 957 euros/mois), et lui confie un projet de recherche objet de sa thèse. Elle reçoit pendant 3 ans de l’Association nationale de la recherche et de la technologie (A.N.R.T.), au nom de L’État, une subvention annuelle de 14 000 euros. Un contrat de collaboration est établi entre l’entreprise et le laboratoire spécifiant les conditions de déroulement des recherches et les clauses de propriété des résultats obtenus par le doctorant. Les travaux du doctorant sont éligibles au crédit d’impôt recherche (CIR) selon les mêmes critères que pour tout chercheur travaillant dans une entreprise. Aucune condition de nationalité, ni d’âge n’est requise pour le doctorant.

Les travaux du doctorant sont éligibles au CIR selon les mêmes critères que pour  un ingénieur travaillant dans l’ entreprise.  Le CIR correspondant est chaque année, égal à 30% du coût sala rial brut chargé du doctorant Cifre , augmenté d’un coût forfaitaire d’ environnement de 50% et diminué de la subvention versée par l’ANRT.

Les dépenses engendrées par la collaboration avec le laboratoire de recherche académique peuvent être éligibles au CIR s’il est démontré qu’il s’agit bien d’une prestation de R&D concourant à lever un “verrou technologique” et non à de l’innovation. La production immatérielle est éligible. Les dépenses sont alors comptées double.

Les thèmes de recherche développés dans les unités de recherche de l’INSA Strasbourg recouvrent en grande partie les spécialités enseignées :

  • Architecture, morphologie/morphogenèse urbaine et projets
  • Matériaux polymères : mécanique et tribologie
  • Sciences des données et connaissances
  • Automatique, vision et robotique
  • Modélisation du patrimoine et milieu urbain
  • Génie électrique
  • Photonique et lasers
  • Mécanique des fluides et hydraulique
  • Génie civil – matériaux : bétons et environnement, biodétérioration, cycles de vie
  • Génie civil – ouvrages : routes, sols, endommagement, méthodes de calculs
  • Énergétique du bâtiment
  • Conception, systèmes d’information et processus inventifs

Ces recherches ont vocation à apporter des solutions aux grandes préoccupations sociétales que sont la santé, l’énergie et l’environnement, l’efficacité des bâtiments, l’inventivité dans les systèmes organisationnels ou de production.

La majorité des enseignants-chercheurs de l’INSA sont membres des trois unités de recherche suivantes :

  • l’équipe AMUP (École d’architecture, INSA Strasbourg) EA 7309,
  • l’Institut Charles Sadron  (CNRS), UPR  22, RNSR 199217356E
  • le laboratoire ICube (Université de Strasbourg, CNRS, ENGEES, INSA, Strasbourg), UMR 7357,  RNSR 201320497C.

pour plus d’information sur le Cifre

pour plus d’informations sur le financement du Cifre

pour plus d’information sur le crédit d’impôt recherche avec le Cifre:

pour plus d’information sur le crédit d’impôt recherche pour les coûts d’encadrement d’un laboratoire de recherche pour un cifre

L’INSA Strasbourg est en partenariat avec sa filiale de valorisation la SATT Conectus  qui gère les collaborations de recherche et la propriété intellectuelle ainsi que la maturation de projet..

Contact:

Philippe Leroy, directeur insa entreprises

philippe.leroy@insa-strasbourg.fr

Dans les mêmes thématiques :

Envoyer un message

Le message ne sera pas publié mais sera reçu et traité par nos équipes.